Skip links

Ingénieur et maman : difficile de joindre les deux bouts?

Ingénieur et maman…

C’est un challenge classique qui revient souvent dans les discussions avec mes clientes : elles sont ingénieurs, ont un poste très prenant et des bouts de choux à gérer à la maison. Le jonglage entre vie pro et vie perso relève alors d’un numéro d’équilibriste qu’il est parfois difficile d’assumer comme elles le voudraient.

Les conséquences sur la vie de mes clientes se résument en quelques mots clés : stress, frustrations, déséquilibre, mal-être et… besoin de changements.

Concilier vies pro et perso : une course sans fin…

Voici un panel de réflexions récurrentes de la part de mes clientes :

• « Avec des horaires bornés, il m’est très difficile de faire tout le travail que j’ai à faire : cela me stresse énormément »,
• « J’ai l’impression de me faire « bouffer » par mon travail. »
• « Je rentre à la maison, je suis épuisée. Résultat : je n’ai plus de patience pour mes enfants, je m’énerve facilement et crie beaucoup. Et je me sens encore plus mal. »
• « Je décharge mon stress sur les personnes qui me sont les plus chères et je m’en veux. »

OUI, il est parfois difficile de quitter le travail parce qu’il est l’heure de récupérer les enfants à l’école ou chez la nounou…

…Alors que vous n’avez pas terminé l’appel d’offres auquel vous deviez répondre,

…Parce que la réunion avec votre hiérarchie – qui a commencé bien plus tard que prévu – n’est pas terminée,

…Parce qu’un imprévu vient de se produire sur un chantier ou une chaine de production et qu’il faut le gérer.

OUI, ces situations sont stressantes car après, il faut courir, rouler plus vite, s’énerver après le chauffeur-tortue devant vous qui semble se balader et avoir toute la soirée devant lui pour ensuite essuyer les reproches de la nounou car vous êtes – encore – en retard…

La double-peine de l’ingénieur et maman

Et ce n’est pas fini ! Car vous vivez probablement une double peine (sinon, ce n’est pas drôle !), qui est…vous devinez ?

La culpabilité. Fichue culpabilité de :
• Ne pas être aussi performante que vous voudriez dans votre travail,
• Ne pas être la maman que vous rêveriez d’être (mythe de la mère parfaite, quand tu nous tiens!).

Bref, l’impression de ne pas être à la hauteur, d’avoir tout faux, d’être trop ceci ou pas assez cela. Et l’estime de soi en prend un coup.

Vous voyez ce que je veux dire ?

Il faut dire qu’on vit dans une société où l’on autorise peu le droit à l’erreur et où les injonctions à être une maman active professionnellement, bienveillante avec ses enfants, présente pour son conjoint, qui médite, fait du yoga, prend soin de son corps et de son alimentation et fait du sport 3 fois par semaine ne manquent pas…

Le problème, c’est qu’en tant qu’ingénieur et maman, vous voulez assumer votre carrière tout en étant une maman présente et disponible pour vos enfants mais vous ne savez pas par quel bout prendre votre problème et avez souvent l’impression d’être dans une impasse.

En réalité, voilà ce dont vous avez besoin… 

1/ Réapprendre à vous mettre au centre de vos attentions pour clarifier ce qui compte vraiment pour vous…

…Et ne plus vous considérer comme la cinquième roue du carrosse !

Cela signifie :

• Clarifier vos besoins et vos envies en vous accordant des moments pour vous connecter à vous et définir ce que vous voulez vraiment sur les plans personnel et professionnel,

• Faire le tri entre ce qui vous appartient (valeurs, rêves,…) et ce que vous êtes / faites pour faire plaisir « aux autres » (j’entends par là enfants, conjoint, amis, parents, collègues de travail, au choix !) ou pour ne pas les décevoir,

• Faire le tri dans vos aspirations et mettre à plat vos priorités.

2/ Gagner en confiance pour libérer votre identité profonde

• En travaillant sur le regard que vous portez sur vous-même et sur votre positionnement vis-à-vis des autres,

• En travaillant sur votre niveau d’exigence (et de perfection !) que bien souvent vous vous imposez,

• En libérant votre potentiel et en mettant en lumière vos talents (plus nombreux que vous ne le croyez…),

• En vous connectant plus à vos émotions, à votre intuition et à ce qui a du sens pour vous.

3/ Oser exprimer qui vous êtes pour ensuite oser agir

• En arrêtant de vous sur-adapter et en assumant ce qui fait votre unicité,

• En définissant un projet professionnel de telle sorte que votre travail s’intègre dans votre projet de vie,

• En passant à l’action pour concrétiser votre vision.

Pour moi, ces étapes impliquent une libération de la personne que vous êtes et une autorisation à l’exprimer afin que vous puissiez reprendre le contrôle de votre vie.

Pour certaines d’entre vous, cela signifiera adapter votre métier d’ingénieur en passant à temps partiel par exemple et pour d’autres, le changement sera plus radical avec un changement de métier en restant dans le salariat ou un lancement dans l’entrepreneuriat afin que votre travail s’adapte à votre vie de famille.

Ce sont les choix que vous opérerez en conscience qui vous permettront de vivre la vie qui vous convient.

Ce sont ces étapes que je propose à mes clientes avec mon programme d’accompagnement Eurêka pour qu’elles cheminent, à leur rythme, et puissent définir un projet professionnel qui rétablisse l’équilibre qu’elles recherchent.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à télécharger mon ebook gratuit.
« Ingénieurs : 4 clés pour retrouver une activité professionnelle qui conjugue sens et épanouissement. »

Equation de carrière - Caroline Potelle

Je suis Caroline Potelle. J’accompagne les ingénieurs qui veulent retrouver sens et plaisir au travail à reprendre les rênes de leur carrière en définissant un projet professionnel épanouissant, qui réponde à leurs besoins et aspirations profondes.
Mon mantra : « Quand il y a de la détermination, il y a toujours un chemin. »

Et si vous voulez aller plus loin…
Découvrez mon programme Eurêka pour redéfinir sa voie!

Découvrir le programme