Skip links

5 clefs pour gagner en confiance en soi

La confiance en soi, un ingrédient du succès

Confiance en soi : mais de quoi s’agit-il exactement ?

La confiance en soi selon Ralph Waldo Emerson est « le premier secret du succès ». Rien que ça !
Elle peut être définie comme un cocktail complexe associant :

  • Estime de soi : quelle valeur je m’attribue ?
  • Sentiment de compétence personnelle, à savoir la confiance en soi au sens strict : à quel point je me sens capable d’agir de manière adéquate ?
  • Affirmation de soi face aux autres : est-ce que je sais dire non ? Exprimer mes besoins ? Ai-je besoin de l’approbation des autres ?

Si la confiance en soi apparaît comme un ingrédient incontournable du succès, permet de gagner en bien-être intérieur et en audace, en manquer peut occasionner de multiples souffrances, affectives et/ou professionnelles.

Quand la confiance en soi fait défaut…

Le manque de confiance en soi est bien souvent alimenté par des pensées du type « je n’y arriverai jamais », « je suis trop nul(le) », « les autres feraient mieux à ma place ».

Les personnes qui manquent de confiance en elles ont tendance à se dévaloriser, à porter un jugement sévère sur elles-mêmes. La peur de mal faire, la peur du regard ou du jugement des autres peuvent alors se révéler inhibitrices, conduire à des stratégies d’échecs et d’évitement et altérer considérablement leur capacité à agir, leur propension au bien-être et leur réussite professionnelle.

La bonne nouvelle, c’est que manquer de confiance en soi n’est pas une fatalité ! Cela se travaille. Voici quelques pistes pour gagner en confiance en soi…

5 clefs pour doper la confiance en soi

1. Listez vos qualités
Prenez le temps d’écrire une liste d’une vingtaine de vos qualités et si l’exercice vous semble difficile, demandez à vos proches d’en citer trois !
Essayez d’être le plus objectif et factuel possible ! Vous pouvez relire cette liste quand bon vous semble et la compléter au fur et à mesure.
Cet exercice vous permettra de prendre conscience de vos atouts et d’avoir un regard plus adouci sur vous-même.

2. Faites taire votre critique intérieur
Vous savez ? Ce petit saboteur interne qui cherche à scier la branche sur laquelle vous êtes assis(e), en vous susurrant que vous n’êtes décidément pas à la hauteur ?

Prêtez attention à votre dialogue intérieur et confrontez vos pensées négatives à une réalité plus objective.
Exemple : « Je m’éparpille. Je commence plein de choses et ne finis jamais rien. »

    • Y a-t-il objectivement des arguments qui fragiliseraient cette pensée négative ?
    • Quelles sont les exceptions à cette pensée ?
    • Votre meilleur(e) ami(e) serait-il d’accord avec cette affirmation ?

« Nous sommes ce que nous pensons.
Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. »

Bouddha

3. Autorisez-vous l’erreur
Ne cherchez pas à tout maîtriser, à atteindre la perfection. Les erreurs sont sources d’apprentissage. Pensez « je vais faire au mieux » plutôt que « je dois faire parfaitement ». L’erreur ou l’échec peuvent constituer de magnifiques tremplins sur lesquels s’appuyer pour progresser.

« Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. »
Nelson Mandela

4. Ne minimisez pas vos réussites
Ne doutez pas de vos réussites ! Non ce n’est pas grâce à un concours de circonstances favorable et non, n’importe qui n’aurait pas pu en faire autant…
Attribuez-vous vos réussites et capitalisez sur elles, aussi petites soient-elles !

Vous pouvez lister vos réussites dans un carnet : que ressentez-vous en les écrivant ? Quelles compétences avez-vous sollicitées pour y parvenir ? Quels obstacles avez-vous contournés ?

5. Passez à l’action
Changer au niveau mental ne suffit pas : il est important de reprogrammer ses schémas neuronaux en associant prise de conscience et actions.
Qu’aimeriez-vous changer ? Quels sont les objectifs, envies qui vous tiennent à cœur ? Ne mettez pas la barre trop haut dans un premier temps mais utilisez plutôt la stratégie des petits pas.

Sur le chemin de la confiance en soi

Développer la confiance en soi
Cela implique de déconstruire les croyances négatives et limitantes sur soi, de changer d’angle de vue sur soi afin d’oser faire ce que l’on souhaite et oser être soi face aux autres. Avoir une solide confiance en soi est également un véritable carburant pour réussir professionnellement !

Pour terminer, je vous invite à vous poser la question suivante : « Et moi, si j’avais plus confiance en moi, si je m’affirmais plus, qu’est-ce qui serait différent dans ma vie personnelle ? Professionnelle ? »

Vous souhaitez évoquer ces sujets de manière personnalisée? Vous pouvez bénéficier d’une séance d’échanges d’une heure (gratuite) : contactez-moi !